La subtile ou des objets à vivre!

Découvert au salon Maison et Objet 2015 , La Subtile est la rencontre entre deux univers, l’un créatif et l’autre industriel. Objets utiles et durables qui aspirent à transmettre une histoire singulière !

La Subtile est la rencontre entre deux univers, l’un créatif et l’autre industriel. Le concept qui ressort de cette association est simple : convivialité et partage, fraîcheur et sérénité, dynamisme et réalité. A partir de là sont pensés avec soin des objets utiles et durables qui aspirent à transmettre une histoire singulière.

La Subtile ne se contente pas d’entreprendre sur son territoire, elle conçoit des produits destinés à nourrir des expériences marquantes.

Entre la naissance de l’idée et la phase finale de fabrication, les objets sont testés et ajustés afin de parfaire leur apparence, leur stabilité et leur confort. L’atelier s’engage dans une conception de qualité en favorisant le travail de l’homme, le partenariat local et la production de petites et moyennes séries. Ainsi, les objets de La Subtile sont garantis par une fabrication industrielle reconnue et un assemblage manuel. Les ouvriers s’appliquent à travailler les matières de façon consciencieuse afin de donner vie à des produits durables.

 

« Une rencontre, une association de personnalités et une envie commune.

 

La Subtile, c’est la réunion de quatre hommes, quatre personnalités et quatre savoir-faire. C’est la confrontation de quatre points de vue, profils et parcours différents. La Subtile, c’est la rencontre de quatre intérêts complémentaires, une ambition commune et une énergie infinie. Véritable atelier créatif industriel, il s’y mélange les cultures, les envies, les idées, les matières, les usages…

Alexandre, Antoine, Benjamin et Frédéric se sont trouvés en 2013 pour joindre leur volonté collective de participer au monde d’aujourd’hui et de demain, d’exister intensément. De cette détermination est née une marque autonome, dynamique, audacieuse et humaine qui propose son histoire, sa culture industrielle, ses ambitions sociales. Elle met en scène des objets actuels qui s’épanouissent dans les inspirations créatives et les intérêts particuliers de l’atelier. Avant d’être une entreprise productrice d’objets à vivre, c’est d’abord une attitude fraîche et sereine qui milite en faveur d’un bien-être quotidien.

Consciente des opportunités qu’offre son environnement, La Subtile contribue à réinventer la créativité industrielle à la française.

equipe La subtile ou des objets à vivre!

team La subtile ou des objets à vivre!

1 / Alexandre Frénel – Industriel

2 / Antoine Baubau – Design manager

3 / Benjamin Lemarié – Designer

4 / Frédéric Hannouche – Designer numérique

Interview de Benjamin Lemarié Designer

D’où vous est venue l’idée de créer un pupitre ?

L’idée m’est venue d’une expérience en Inde, entre 2005 et 2006. Je devais me concentrer sur des usages qui facilitaient le quotidien de la classe moyenne indienne. La problématique de rentabilité, d’optimisation de l’usage d’un produit dans un espace réduit a constitué la base de mes recherches. J’avais la volonté d’offrir aux enfants un espace de travail dans la pièce principale où se concentre toute la famille. Ainsi, j’ai créé un produit qui puisse être utile à tous et qui serve d’espace de vie à part entière.

La Subtile compte un industriel en métallurgie, je suppose que l’utilisation de l’acier est liée à cette association. Peut-on dire que c’est une matière qui caractérise l’atelier ?

Le fait de s’associer avec Alexandre a permis à La Subtile de s’inscrire dans une logique qui met en avant l’utilisation de l’acier. C’est aussi une préférence de ma part de favoriser le métal : j’aime l’esthétique qu’il renvoie. Je pense qu’on peut jouer avec ses lignes industrielles qui me paraissent très mécaniques, rythmiques. On ressent une sorte de puissance qui s’en dégage, une expressivité très riche qu’il ne faut pas essayer de cacher.

On comptera toujours une présence de l’acier dans nos objets mais il n’est pas inscrit à 100% dans l’ADN de la marque. On estime qu’il peut être intéressant de marier l’acier avec d’autres matériaux.

Vos deux premières créations sont des mobiliers, et pourtant vous parlez toujours « d’objets ». Comment l’expliquez-vous ?

Selon moi, La Subtile a l’ambition d’intégrer des produits dans les espaces de vie de ses utilisateurs. Aujourd’hui l’atelier a donné vie publiquement à un pupitre et à un tabouret, mais la conception d’autres types d’objets est en cours, comme par exemple un luminaire. On souhaite concevoir des objets qui visent la création d’expériences.

Des expériences ?

Des expériences de vie. Notre volonté est de proposer, à qui le veut, des expériences de vie grâce à des volumes. C’est vraiment ce qui définit La Subtile, sa philosophie.

Selon vous, qu’est-ce qui caractérise le design d’aujourd’hui ?

Pour moi, il y a différents styles de design, et tant mieux. Il y a différentes volontés et attentes de design. Je trouve qu’aujourd’hui La Subtile s’intègre dans une logique de spontanéité. Elle s’affirme et s’assume. Qu’elle plaise ou qu’elle ne plaise pas, c’est secondaire.

pupitre La subtile ou des objets à vivre!

la-subtile-9 La subtile ou des objets à vivre!

la-subtile-2-1024x679 La subtile ou des objets à vivre!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *