Comment choisir son tapis – guide d’achat

Allez… Ousst les idées préconçues ! Véridique élément de déco, un tapis stylé se doit principalement d’être un coup de foudre ! Cependant, pour être certain de bien sélectionner son propre tapis sans se tromper. Il faut notamment savoir plusieurs choses comme : penser à l’entretien, veiller aux dimensions, jumeler le tapis au design général de la pièce. Entre l’expertise d’architectes d’intérieur et nos conseils déco, voici dans cet article les 4 principales notions à connaître et à adopter pour faire le bon choix.

Quatres recommandations avant l’achat d’un tapis :

On ne résiste pas aux tapis de style “shaggy” avec de longs poils doux, pour les tapis à poils ras aux motifs classiques, ou encore les tapis d’origine culturelle (tapis marocain). Mais, au-delà du design et du coup de foudre pour un tapis, de quelle façon faut-il favoriser, ou bien quelles modèles et quelles cotations choisir ? Suivez nos recommandations pour que le tapis choisi corresponde le plus possible à vos propres exigences.

tapis poils courts dans un salon design

>> Découvrez notre sélection de tapis design <<

1) Choisir le bon matériau pour son tapis

On sélectionne toujours la matière de son article déco en cherchant en premier l’effet souhaité, par exemple de la laine pour une apparence “originale”, minimaliste et naturel ou des matériaux factices pour des aspects de brillances et des teintes plus éblouissantes.

Il est également intéressant de prendre en compte de la surface de la pièce et agencer le tapis à son type d’utilisation comme le précise Marlène Rouchon, architecte d’intérieur, “Les tapis en cellulose sont à proscrire dans un petit espace ou dans un couleur car ils seront rapidement fatigués par les allers et venues des passants. Il est donc judicieusement recommandé de les positionner sur le sol d’un boudoir ou d’une chambre.

On oublie également ce type de tapis dans une pièce de vie étant donné que les tâches, suite à de l’eau renversé, ou venant d’aliments sont rapidement marquées et elles sont franchement compliqué à détacher”.

C’est tout l’inverse avec un tapis en coton, plus adaptable étant donné que l’on peut le positionner dans toute la maison. Il est également facile à entretenir puisqu’il se nettoie.

Les modèles de tapis en fibres plastiques ont la possibilité d’être une excellente solution s’il y a des enfants. Le tapis en fibre plastique ira donc aisément dans une chambre notamment, mais ils sont bien moins cosy et sont moins efficient à long terme.

Devant un poêle à bois ou une cheminée, on choisit plutôt un tapis en laine, pas uniquement pour isoler et véhiculer encore plus de passion à l’espace, mais parce que ce matériau comporte des solutions antistatiques et anti-inflammables, ceci qui est bien plus sécurisant dans une habitation. Ce serait dommage de prendre le risque de provoquer un incendie à cause de son nouveau tapis mal choisi.

Pour terminer sur ce sujet, les tapis design en fibres brutes, comme le sisal ou le bambou, s’ils sont solides et faciles à nettoyer puisque ces fibres principalement tentées dissimulent plus facilement les taches. Par contre, visuellement, ils sont on ne peut plus froid et moins chaleureux qu’un modèle en laine et/ou poils longs.

tapis poils courts dans salon

>> Découvrez notre sélection de tapis design <<

2) Veillez à choisir un tapis aux bonnes dimensions

Choisir son tapis n’est pas seulement lié à son aspect esthétique. Il est primordial voir essentiel même de penser aux dimensions de celui-ci et l’adapter à la pièce où il sera positionné. La règle à appliquer est la suivante : la surface d’un tapis ne doit pas dépasser un quart de la pièce mais selon Daniel Roulin, architecte DPLG, elle a évolué.

Voici ses propos : “Il est révolu le temps où l’on avait une descente de lit des deux côtés ! De nos jours, on installe sous son plumard un énorme tapis design qui débordent tout autour et même devant. On en profite même pour poser un petit meuble ou une assise devant le lit et toujours sur le même tapis. C’est plus simple, minimaliste et plus esthétique. C’est une manière de rendre l’ensemble plus moderne, qui marque un style cosy et que l’on peut également récupérer dans le coin salon, où l’on aperçoit de plus en plus de sofas posés sur les tapis alors qu’avant les tapis se trouvaient juste devant le canapé et les fauteuils”.

Attention tout de même à ne pas choisir un tapis trop grand car celui-ci risque de diminuer, visuellement, la surface de la pièce.

tapis poils courts dans petit salon

>> Découvrez notre sélection de tapis design <<

Cependant, on peut avoir la technique de cacher un parquet ou carrelage endommagé en sélectionnant notamment un modèle de tapis qui se déroule quasiment jusqu’aux murs. Dans un vaste espace, on a bien plus de potentialités, comme faire le choix d’un tapis circulaire pour apporter plus de légèreté, un tapis taille XXL, ou tout simplement de dupliquer plusieurs tapis de petites tailles afin de donner un style authentique. Matériaux, coloris et motifs apportent une personnalité et distinguent même les pièces.

Il est possible de préserver les cotations courantes d’un tapis pour diriger son choix selon l’espace intérieur. Par exemple, un tapis de 80 x 150 cm ou 100 x 170 cm sera parfait dans une pièce nuit, tout comme un tapis de 180 cm x 250 cm ou 220 cm x 300 cm dans un vaste salon. La bonne astuce pour être certain de ne pas faire d’erreur : déposez par terre, là où vous pensez installer votre futur tapis, des feuilles de magasine ou journaux, puis faites vos mesures !

tapis poils longs dans appartement

>> Découvrez notre sélection de tapis design <<

3) Quels sont les styles et les couleurs à privilégier ?

Le tapis est l’accessoire déco par excellence car il est l’article le plus acheté après ou en même que le canapé design. Dans un espace relativement chargé visuellement, le tapis a pour rôle d’apaiser et de donner de la douceur à la composition alors que dans un espace plus sobre il peut, à l’inverse, engendrer un esprit différent et provoquer un nouveau style.

Si le tapis est en résonnance avec le design de l’espace, on peut ne pas avoir de limite et être en décalage comme par exemple dans un espace intérieur haussmannien, où un tapis relativement moderne peut être la colonne vertébrale de la décoration, qui vient réveiller l’ensemble pour plus de chaleur.

tapis sous table a manger design

>> Découvrez notre sélection de tapis desig <<

Pour choisir un tapis suivant ses goûts, il est également primordial de faire preuve de bon sens, en sélectionnant notamment des teintes foncées pour le tapis situé dans un couloir. Et si dans la pièce de vie on zappe aussi les couleurs trop claires, qui ont malgré cela l’objectif d’agrandir la pièce, on défend aussi les motifs situés uniquement au centre de l’article. En effet, ceux-ci seront en général cachés sous la table ou tout autre mobilier design. De ce fait, on utilise préférablement pour des motifs sur le tapis en entier.

4) Prenez en compte l’entretien de votre futur tapis

Qu’ils soient étincelants, duveteux, animés, les tapis en soie végétale, par exemple sont magnifiques… à condition d’être relativement soigneux ! Lorsque l’on achète un beau tapis, c’est aussi penser à son entretien à long terme.

Pour Hanna Saloune, décoratrice, il ne faut pas oublier le côté pratique du tapis mais assembler ces éléments avec le style général : “La laine et le coton sont les matériaux les plus aisés à laver. Les tapis à poils ras, comme les tapis tissés sont plus faciles à déplacer. Dans la cuisine, on sélectionne plutôt un tapis qui accepte l’eau renversée comme un tapis en polypropylène ou micro fibres. Et si l’on a des animaux, on proscrit les tapis celluloses (boucles) ou à longs poils”.

Pour être en total décalage et original, pourquoi ne pas poser votre tapis sur le mur plutôt sur le sol ? Cette solution étant courante les siècles précédents.

tapis épais dans appartement

>> Découvrez notre sélection de tapis design <<

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *